Blog Archives

Tablao Flamenco Cie Léa Llinares vendredi 16 Novembre 2018 à La Buleria

Réservez votre soirée, la Buleria vous propose une noche « muy Flamenca » avec la Cie Léa Llinares Vendredi 16 Novembre 2018

Tapas à partir de 19h30

Réservation au  06 20 32 47 44Lea Llinares

Résultat de recherche d'images pour "lea llinares"

C’est à l’âge de 18 ans, suite à de nombreuses années de formation classique et classique espagnol que Léa Llinares découvre le flamenco grâce aux écoles Toulousaines « La Fabrica Flamenca » de Stéphanie Fuster ou « La Buleria » de Vanessa Domiati. Elle puise alors dans le flamenco toute l’énergie nécessaire pour affronter son lendemain à un moment où sa vie le lui demandait.

C’est lors de stages en Espagne avec des artistes tels que Mercedes Ruiz qu’elle découvre l’Andalousie. Sa révélation fut telle qu’elle décide peu de temps après, en 2011, de partir s’installer à Séville et d’approfondir sa formation au sein de la « Fundacion d’Arte Flamenco Cristina Heeren ». C’est auprès de maestros tels que Ana Morales, Javier Baron, El Choro, Ramon Martinez, El Lebri et tout particulièrement Milagros Mengibar, qu’elle s’enrichit de jour en jour. Son assiduité et sa persévérance la récompensent. En 2012, elle obtient une bourse d’étude de la « Fundacion Cristina Heeren » afin de poursuivre sa formation. Depuis elle complète également son apprentissage lors de cours réguliers avec Adela Campallo,  Ursula Lopez, Luisa Palicio, Guadalupe Torres, Mercedes de Córdoba…

Lire la suite

Tablao et Stage de Flamenco avec Pepe Torres le 15 et 16 décembre 2018 à la buleria

Stage de Flamenco avec Pepe Torres samedi 15 et dimanche 16 Décembre 2018

Tablao Flamenco avec Pepe Torres Samedi 15 Décembre 2018 il sera accompagné au chant par Melchior Campos et à la Guitare par « el Flaquito »

Réservation au 06 20 32 47 44

https://youtu.be/olj1oKswu_ITablao Pepe Torres stage pepe Torres

pp

Pepe Torres

Danseuse gitane née à Morón de la Frontera (Séville), fait partie d’une famille d’artistes flamenco. Entre autres, son grand-père était Luis Torres Cádiz « Joselero Moron » son grand-oncle est le maître Diego del Gastor et ses oncles sont aussi Diego de Morón et andorran. Dès l’enfance, il a dansé dans de nombreux festivals, festivals et clubs de flamenco et à l’âge de 11 ans il a finalement commencé sa formation en danse avec des professeurs tels que Farruco et Rafael « El Negro ».

Danseuse gitane née à Morón de la Frontera (Séville), fait partie d’une famille d’artistes flamenco. Entre autres, son grand-père était Luis Torres Cádiz « Joselero Moron » son grand-oncle est le maître Diego del Gastor et ses oncles sont aussi Diego de Morón et andorran. Dès l’enfance, il a dansé dans de nombreux festivals, festivals et clubs de flamenco et à l’âge de 11 ans il a finalement commencé sa formation en danse avec des professeurs tels que Farruco et Rafael « El Negro ».l’inspiration Bailaor, il a vécu dans les elfes de maison flamenco et la danse se caractérise par la transition loin de gimmicky technicité, qui met en évidence sa naturalité spontanée, se rappelant parfois son oncle andorran, Farruco ou Pepe Rios. Il reprend l’héritage de leurs aînés et le transforme dans leur façon de ressentir et de s’exprimer, d’une manière extraordinaire. La danse de Pepe Torres est la danse de la rue, du patio de quartier, polie et mise à jour.Dès l’âge de 15 ans, il travaille dans des clubs, des tablaos et des théâtres nationaux et internationaux. Il a dansé au « Festival de Flamenco U.S.A » en tournée aux États-Unis avec Farruquito et Juana Amaya, dans l’émission « Por Derecho ». En 2004 il voyage au Japon où il se produit dans les théâtres les plus importants dans les spectacles avec Manuela Carrasco et Rafael de Carmen, entre autres.Il forme sa propre compagnie et produit son premier spectacle « Así Baila Morón », présenté à la Biennale de Séville deux fois ainsi que dans le cycle « Bienal Solidaria », se produisant pour les prisonniers de Séville. Il est également intervenu au cours de la Biennale dans des spectacles comme « Dancer » par Antonio Canales, dans le Patio Hôtel Triana avec Son de la Frontera avec un grand succès et le spectacle mis en scène par Ricardo Pachón « Perraterías » avec Thomas Perrate au Théâtre Central.

Pepe Torres a pris son spectacle dans des festivals tels que le Festival de Gazpacho de Morón et le festival « Réunion du Cante Jondo de la Puebla de Cazalla » à plusieurs reprises Festival de Cáceres ou le festival de Nîmes en France, entre autres.

Pepe Torres est le danseur principal du groupe Son de la Frontera, avec de grands succès, d’excellentes critiques (Prix de Critique, Madrid, Prix du Meilleur Spectacle Live de l’Année) et des reconnaissances. Ils ont également été nominés pour les Latin Grammys 2007 et décernés par la London BBC en tant que meilleur groupe européen.

Pepe Torres, malgré sa jeunesse, a déjà pris son art national et international, la danse dans les théâtres et les festivals du monde entier: Teatro de la Maestranza et Lope de Vega de Séville, Lope de Vega de Madrid, Teatro Albeniz Madrid, Isabel la Catolica de Grenade, Teatro Cervantes de Málaga, Gran Teatro de Córdoba, le centre-ville de New York, Teresa Carreño du Venezuela, festival grottes de Nerja, Womex 2006, Mad River Toulusse festival de 2007, en Etnosur Jaen, festival de Montréal, VI festival de musique de Jimena de la Frontera, Jerez Flamenco semaine Fête de l’Andalousie à Paris, Bienal de Arte Flamenco de Séville, Malaga Biennale et la Biennale des Pays-Bas, parmi beaucoup d’autres.

Lire la suite